Déconfinement, les déplacements limités à 100 km à vol d'oiseau

A partir du lundi 11 mai, la France débute sa sortie progressive des règles de confinement. Pendant cette période, les gestes barrières et distanciation sociale resteront la règle dans un esprit de responsabilité de chacun pour le bien de tous.

Durant cette première étape du déconfinement qui doit durer jusqu'à fin mai, les sorties hors du domicile seront à nouveau possible sans attestation.

Limitation de distance

La liberté de circulation reprendra ses droits partout en France dès le 11 mai.

Pourtant, avec la nécessité de limiter la propagation du virus avec un brassage trop important de la population, il ne sera pas autorisé de se déplacer à plus de 100 kilomètres de son domicile sauf si l'on reste à l'intérieur de son département de résidence.

Le calcul de la zone de sortie de 100 kilomètres sera effectué à vol d'oiseau et cela sans autres limitations.

Il sera notamment possible de se rendre dans les départements classés vert lorsqu'on réside dans un département classé rouge et inversement.

Les justificatifs à fournir

Lorsque vous circulerez dans la zone des 100 km autour de votre domicile, aucune attestation ne sera nécessaire. Un justificatif de domicile sera suffisant.

Pour faire respecter ces nouvelles règles, les contrôles continueront à être effectués notamment dans les gares mais également sur les autoroutes et les routes à grande circulation.

En cas d'infraction, les sanctions resteront les mêmes que durant le confinement avec une amende à 135 euros et dont le montant est portée à 200 euros en cas de récidive.

Une nouvelle attestation

Si vous devez sortir de la zone de 100 kilomètres autour de votre domicile, il faudra vous munir d'une nouvelle attestation qui est disponible sur le site du ministère de l'Intérieur. Cette attestation pourra être en version papier ou en version dématérialisée.

Au-delà de 100 kilomètres, les déplacements seront autorisés notamment pour le travail ou pour des motifs impérieux dont voici la liste:

Le justificatif de domicile

Pour justifier de l'adresse de votre domicile, vous devrez présenter un justificatif de domicile qui doit comporter le nom et le prénom et être daté de moins d'un an.

Sont notamment admis : les factures de téléphone, d’électricité, de gaz ou d’eau, les quittances de loyer, les avis d’imposition ou de taxe d’habitation, l’attestation d’assurance du logement ou un relevé Caf mentionnant les aides liées au logement.


Mentions légales

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus...